Rechercher
  • Sabrina

Les suites du Covid ?

Dernière mise à jour : 3 nov. 2021

Depuis la rentrée j'observe des situations qui m'interpellent. Je partage cette réflexion avec vous, qu'en pensez-vous ? #stress #covid


La période du covid a été éprouvante, celle que nous traversons depuis la rentrée l'est aussi. En effet, la rentrée s'est faite à un rythme soutenu et quelques signes montrent qu'il convient plus que jamais de prendre soin les uns des autres.

La période du covid a été éprouvante, celle que nous traversons depuis la rentrée l'est aussi. En effet, la rentrée s'est faite à un rythme soutenu et quelques signes montrent qu'il convient plus que jamais de prendre soin les uns des autres.


Plusieurs cas de clients ou des observations signalent que nous vivons comme une période "post-traumatique". Ainsi, dans le cas d'une société d'assurance, un manager arrive à moi épuisé "en dépression" quelques temps après sa prise de fonction. Dans un autre cas, les "jeunes" d'un établissement d'enseignement professionnel semblent franchir des lignes dans leur relation avec leurs encadrants. Une autre raconte avoir vécu une situation qui l'a mise dans une colère qu'elle n'avait jamais éprouvée et dont elle a eu bien du mal à se défaire (elle a une cinquantaine d'années).


Mon hypothèse est que ces réactions signalent comme un trop plein qui se déverse. Les périodes de confinement, les incertitudes, les colères rentrées ("nous sommes privés de nos libertés") sont autant d'énergie "coincée" quelque part en nous. Maintenant que les activités repartent et que nous retrouvons un semblant de vie ordinaire, les réactions sont disproportionnées par rapport à la situation : colère explosive et longue à se calmer, stress des clients reporté à l'équipe de la société d'assurance qui la reporte à son manager qui lui est seul et avec la contrainte de ses propres managers. Les lignes se sont floutées durant la période du covid, les "adultes" ont fait ce qu'ils ont pu et ont sans doute laisser des trous dans la raquette, laissant des jeunes un peu livrés à eux-mêmes avec les réactions aujourd'hui : propos irrespectueux vis-à-vis des professionnels encadrants de leur établissement ou croyance qu'ils vont avoir leur diplôme comme les précédentes promotions l'ont eu en période de covid.


Alors que faire ? Avoir conscience que ce qui se passe actuellement est déjà une étape : les tensions quand elles semblent décalées par rapport à la situation, les émotions très fortes qui nous traversent, les dialogues intérieurs qui s'intensifient peuvent être des signes avant-coureurs. Il me semble important, d'autant plus actuellement, de créer des espaces de pause, de tranquillité, du "ne rien faire". Et surtout, se tourner vers des gens qui sont des soutiens authentiques. Et cela, pas forcément pour apporter des solutions, mais juste pour être ensemble, passer du bon temps, parler d'autre chose que des problèmes, se ressourcer, prendre soin de la relation en somme. Comme dit Boris Cyrulnik, sans l'autre, nous ne pouvons pas nous développer. Sans lien, l'enfant ne peut se développer, l'adolescent ne peut croître et l'adulte ne peut se révéler à lui-même. Car nous sommes des êtres de lien fondamentalement.


Je suis Sabrina Djefal PhD, Executive coach certifiée HEC Paris et praticienne en analyse transactionnelle dans le champ du conseil certifiée EATA. La situation actuelle m'interpelle et je souhaitais partager avec vous ces observations, hypothèses et pistes. Qu'en pensez-vous ? N'hésitez pas à me donner votre point de vue sur ce que vous vivez en ce moment et ce que vous faites pour vous afin de traverser cette période - espérons-le - de post-covid : sdjefal@gmail.com

1 vue0 commentaire