Rechercher
  • Sabrina

Ce que mes clients m'apprennent

Ce matin, l' #inspiration est de rendre hommage aux personnes que je côtoie dans le cadre de mon activité. En effet, par ces temps incertains, complexes, "remuant" aussi, j'ai la chance de côtoyer des personnes qui

* ont le #courage et la conscience de dire « là, je ne sais pas faire, j'ai besoin d'aide », celui aussi de regarder leurs peurs (celle de lâcher le connu, celle de l'échec, celle de ne pas maîtriser, de ne pas être aimé...), de mettre en sourdine leur envie de contrôler (le service, le #business, les autres, eux-mêmes...).

* font #confiance à autrui sur leur chemin (bibi en l'occurrence). Ont confiance en eux-mêmes, assez pour oser se dire sans fard, tel quel et en toute simplicité. « Je porte les autres à bout de bras et moi je n’ai personne ».

* ont l'#audace d'oser. Oser être eux-mêmes par-delà ce qu'ils croient que les autres, l'entreprise, les salariés attendent d'eux. Oser emprunter des chemins nouveaux et faire le pas qui entraine le pas suivant et le suivant. Oser regarder aussi les choses qu'elles ont besoin encore de vivre avec de la bienveillance pour elles-mêmes « en fait, je me rends compte que je suis jaloux de cette personne parce que je la vois qui obtient des choses que je n’ai même pas osé demander ».

Ces chemins que j’emprunte aux côtés de ces personnes sont autant de voyages dans des mondes d’humains, avec les vicissitudes mais aussi les #conquêtes et les joies. Celles d’être de plus en plus soi-même, tranquillement, celle de s’autoriser « j’ai le droit de dire comment je vois les choses ». Celle de découvrir du nouveau, de contacter sa puissance d’agir de plus en plus et de se sentir libre, acteur de sa trajectoire de vie. Les personnes bougent et presque sans le chercher, comme une conséquence, font bouger les autres, les services, les business et leur environnement.

Cela me ravit et m’honore. Cela me donne confiance aussi dans notre capacité individuelle et collective à relever nos défis communs. Alors pour tout cela, merci, chapeau bas et bon vent !


2 vues0 commentaire